Réseau vdi

Il n’est pas nécessaire d’être des « geek » pour vouloir avoir un peu de confort chez soi pour regarder la télévision ou surfer sur Internet…

Pour cela, la norme électrique prévoit désormais que les maisons doivent être équipées d’un réseau VDI (Voix Données Images = Téléphone Internet Télévision), chouette on en a un !! Alors comment ça marche ?

PREPARATION DU RESEAU VDI

Petit état des lieux de ce qui est installé : des prises téléphone, un coffret de télécommunication de base et du câble téléphonique PTT 298, en gros assez pour l’adsl mais tout à l’économie… le tout semble passer par le vide sanitaire.
A partir de là deux solutions s’offrent à nous :
– laisser le tout tel qu’il est, continuer à utiliser le wifi pour surfer
– se mettre à jour, voire anticiper les nouvelles technologies (et le remplacement un jour de notre vieille télé à tube cathodique de 10 ans), créer un réseau domestique et donc tirer de nouveaux câbles plus performants par les combles. Souhait supplémentaire : installer deux caméras de surveillance avec enregistrement en continu. Autant partir sur du neuf pour ne pas galérer par la suite.

Mais bien sûr il faut d’abord apprendre, comprendre avant d’acheter et d’installer, pas si évident. Le seul moyen est de lire, lire encore et comparer, afin que tout rentre dans le budget défini au départ.

Le réseau :

Que faut-il pour faire un réseau ? En théorie c’est simple, une arrivée téléphone, un petit coffret de télécommunication, des câbles, des prises en sortie. Mais ça c’est la version très très simplifiée.

La première étape est de définir les besoins. Pour nous ce sera des prises pour la télé, le décodeur TV, la radio, les ordinateurs, les caméras de surveillance, et le plus compliqué à définir : les futurs besoins. Autant de prises, et autant de câbles qui partent du coffret vers chaque prise puisque le réseau se construit en étoile. Sauf que du câble réseau ça se choisit, car il y en a de différents grades, catégories, blindages… Voilà un petit résumé ici. Rien ne sert d’avoir un câble de qualité si les prises et le reste ne suivent pas, d’ailleurs pour la catégorie 7 il n’existe même pas de prises RJ45 !!

Le choix se portera sur du cable réseau grade 3 – 6 S/FTP sans le satellite (plus fin) et des prises RJ45 catégorie 6 blindées, simples et doubles. Les gaines sont de diamètre 20mm de façon à y passer deux câbles.
cable-reseau-vdi-150x150

RJ45

Le matériel: coffret, baie, NAS…

Au départ, l’idée était de remplacer le coffret de communication. Mais puisqu’il est prévu de créer un nouveau réseau, autant laisser ce qui est en place (qui est aux normes et distribue aussi la TNT), et de partir sur un nouveau coffret. Au fil des forums, notamment sur le sujet de la vidéosurveillance, j’ai découvert le « NAS », solution de serveur de stockage qui permet d’enregistrer les vidéos en boucle, et en même temps d’effectuer des sauvegardes de nos photos, vidéos, données de nos ordinateurs (mais attention à prévoir aussi un disque isolé « à l’abri » pour sauvegarder vos données sensibles telles que les photos). L’idée est intéressante et pas plus chère que ces coffrets tout en un ! Il en existe de plusieurs marques, QNAP et Synology étant les plus connues et plus adaptées (a priori) quand on ne sait pas trop bidouiller en informatique.

Synology me plaisait un peu plus de manière globale et pour sa compatibilité avec les modèles de caméras IP retenus (même si le problème des licences payantes reste le même peu importe la marque !!). J’ai longuement hésité entre deux modèles d’entrée de gamme de chez Synology, le DS213j et le DS214, tellement que le jour où j’ai voulu commander sortait le DS215j, pile le modèle qu’il me fallait !! Bonne surprise !

DS215j

Forcément qui dit NAS dit Disque Dur puisque le petit boitier est livré sans (ici possibilité de deux disques, pour une double capacité ou double sauvegarde). Ensuite il faut relier le NAS au futur réseau, tout comme les autres prises d’ailleurs ! Et comme sur la livebox il n’y a pas assez de sorties, il faut prévoir un switch pour répartir les flux sur les différents câbles et sur le NAS. Pour ma part j’en ai choisi un avec des sorties POE (qui envoie du flux + du courant) de façon à alimenter directement mes caméra IP poe, et deux simples pour compléter, tous en « gigabit » de façon à avoir un réseau performant du début à la fin.
LD0000928177

J’ai aussi choisi un onduleur online permettant de passer sur batterie le NAS, la livebox et le switch alimentant les caméras en cas de coupure de courant, et mieux, qu’ils s’éteignent proprement (parce que le NAS reste allumé 24H/24H mais peut dialoguer avec l’onduleur, c’est presque vivant ces trucs !! lol).
onduleur

Il faut aussi penser à ranger ce petit matériel, dans un coffret mural 19″, qui est en fait une sorte d’armoire métallique à matériel réseau. Il y a d’autre solution de rangement, mais autant être tranquille avec du matériel prévu pour (ventilation), et qui ferme à clé.
Baie-de-brassage-19-pouces-12-300x300

Afin de faciliter l’organisation du réseau, et permettre de « brasser », c’est-à-dire modifier facilement le flux envoyé à chaque câble, les câbles réseaux ne doivent pas être branchés directement sur les switchs : ce sont des cordons des brassage qui font le relais avec le panneau de brassage auquel les câbles réseaux sont reliés.
Panneau-de-brassage-RJ45-19-800x288

Pour alimenter l’onduleur et ce qui n’y est pas directement branché, une multiprise, pour ranger les switch et la livebox une étagère rack , un filtre maître RJ45/RJ11 pour brancher le modem,quelques outils (pince, testeur réseau…).
FILTRE
Kit-d-outils-reseau-DIGITUS

On n’oublie pas bien sûr les gaines, boîtiers d’encastrement, outillage, voilà je crois que j’ai tout :p !! Au travail !
reseauvdi

REALISATION DU RESEAU VDI

Après avoir reçu tout ce qu’il nous fallait pour monter notre réseau VDI, courant janvier, nous avons pu commencer nos installations. Il a fallu déterminer où et comment installer ce bazar qui, mine de rien, prend de la place ! Le coffret mural est posé dans un meuble haut récupéré de l’ancienne cuisine. Sous le coffret nous avons fixé deux morceaux de crémaillère pour permettre une meilleure circulation d’air.

La goulotte est fixée pour y faire passer les câbles réseau, avec ouverture sur les combles. Nous avons dû y amener une prise de courant, et aussi l’adsl à travers un câble réseau branché sur le DTI, mais uniquement sur les deux fils téléphone utilisés par l’adsl.
meuble

Côté coffret le câble est relié au panneau de brassage, le filtre adsl est branché en sortie, ce qui permet au modem d’être relié à internet et de le redistribuer au NAS et aux 3 switchs, qui le redistribueront aux câbles réseaux reliés au fur et à mesure au panneau de brassage.

Avec tout le matériel installé dans le coffret, ça donne ça :
coffret-vdi

De ce coffret partent donc tous les câbles réseaux, en étoile, à terme vers quasiment toutes les pièces de la (petite) maison. Nous avons commencé par le salon. Au départ nous avions tenté de creuser un passage dans la laine de verre avec un cache de goulotte , mais après avoir galéré un bon bout de temps, et la déco n’étant pas faite, nous avons opté pour la solution radicale qui consiste à découper le placo et le replacer une fois la gaine installée !
saignee-mur

Pour le reste il faut un peu de patience. Le petit coffret d’outils est super utile. Pour les prises réseaux, après avoir dénudé le câble, il faut dé-torsader les fils, bien repérer les paires et les couleurs, et suivre le schéma indiqué sur la prise, en 468 B ici. Pas besoin de dénuder, ça se fait tout seul ! L’outil LSA est super pratique pour insérer les fils et en même temps les couper avec les petits ciseaux noirs intégrés :
prises

Idem côté panneau de brassage :
panneau

Et pour terminer il faut vérifier que tout marche avec le testeur tout en faisant une petite prière… et parfois recommencer !!!

La prise est repérée sur le joli plan papier de la maison avec le numéro du panneau de brassage correspondant, et il ne reste plus qu’à relier la sortie du panneau au switch par un câble, et voilà c’est opérationnel !

4 réflexions sur “Réseau vdi”

  1. bonjour,
    super travail propre. Je suis dans le meme cas que vous en pleine creation.
    est il juste possible de nous dire ce que vous avez acheté en materiel et de nous donner les liens.
    merci encore

  2. Bonjour Lolo31, désolée de répondre peut-être un peu tard.

    Je tiens à préciser que je ne suis pas du tout spécialiste en informatique, voici donc LA liste, sachant que dans ce monde les avis divergent beaucoup et ça évolue vite, j’ai essayé de trouver un équilibre « moyens-besoins-envies »qui nous va bien et c’est le principal.

    LDLC.com :
    * NAS Synology DS 215J (attention pour la vidéosurveillance licences supplémentaires payantes)
    * Caméra POE externe Trendnet Dome IP TV-IP311PI
    * Disque dur WD Caviar Green 3,5″ 3To SATA 6 Gb/s (x2)
    * Switch POE D-Link DGS-1008P
    * Switch D-Link DGS-108 (x2)
    * Filtre adsl RJ45/RJ11

    Matériel.net

    * Caméra POE interne Trendnet TV IP-572PI
    * Onduleur APC Back-UPS 650 CI-FR

    Maison du cable
    * Baie de brassage Logilink 19″ 9U
    * Etagère
    * Panneau de brassage Logilink RJ45 19″ Cat6, 24 Ports, blindé
    * Outils kit Digitus
    * Cordons de brassage RJ45 S/FTP Cat6 – 0,50m (mais parfois limites en longueur, c’est bien d’avoir certains plus longs)
    * Cables réseau RJ 45 S/FTP Cat6 (pour brancher les ordinateurs etc)

    Amazon
    * Câble de sécurité Kensington

    Bricot dépôt
    * Gaines ICTA (diam 16 pour 1 cable /diam 25 pour 2)

    Le matériel électrique (devenu DOMOMAT)
    * Prises RJ45 simples et doubles Eur’Ohm + plaques de finition + boitier profondeur 40 & 50 (prise simple ou double)
    * Cable réseau grade 3 Schneider

    Coût total = environ 1 500€

    Bon courage !

  3. Bonjour,

    Super installation !
    Par contre, tu as un problème sur tes images quand je clique dessus, j’ai une erreur 500.
    Tu as réussi à passer 2 câble grade 3 dans une gaine 20 mm ?

    • Bonjour,
      Merci ! Les images sont à taille réelle dans l’article, je ne sais pas pourquoi elles étaient cliquables. Pour la gaine, je ne me souviens plus, je crois avoir mis du 16 mm pour un câble et 20 mm pour deux câbles. J’ai testé avec mes restes de chantier, le câble fait 7 mm et dans du 20 mm deux y passent mais c’est vrai que c’est serré. Dans du 25 mm pas de souci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.