Hôtel à insectes

Parfois on a l’impression de voir partout le truc qui nous intéresse, cette année c’était l’hôtel à insectes ! Lors d’une balade, au supermarché… mais ce serait dommage d’acheter un hôtel quand on habite à la campagne, et qu’on peut trouver assez facilement de quoi le réaliser soi-même et le personnaliser un peu. Et ça permet par la même occasion d’utiliser les restes de chantier.

Pour le réaliser je me suis aidée du modèle de la SNHF, celui de Terre Vivante, ou encore de la fiche de Plantes-et-jardins.

Les chambres de mon hôtel à bébètes :

  • Pot de fleur retourné et foin : forficules (perce-oreilles)
  • Pommes de pin : chrysopes et coccinelles
  • Tiges de bambous : osmies (abeilles solitaires)
  • Bûches percées : abeilles et guêpes solitaires
  • Chambre avec des brindilles et feuilles mortes, tige d’envol : papillons
  • Tiges à moelles : syrphes et hyménoptères (pemphredon, guêpe coucou)
  • Planchettes rapprochées : coccinelles
  • Bois mort : insectes xylophages, carabes
  • Foin derrière la porte d’entrée : chrysopes ? ou perce-oreilles
  • Morceaux d’ardoise et tuiles : invité mystère

20160911_221239

L’hôtel a été installé à l’automne, pour le moment les chambres semblent encore vides, un peu de patience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.