Rénovation de la cuisine

Quand on aime cuisiner, et pour moi surtout « pâtisser », c’est important de se sentir bien dans sa cuisine, et qu’elle nous ressemble. Entre le démontage des meubles, le nettoyage, les cloisons, la lumière, et la mise en place des nouveaux meubles, plan de travail et crédence, de l’électroménager et de la décoration, il nous aura fallu plusieurs mois.

La touche finale, le bar, nous a même fait patienter quasiment une année, faute de trouver notre bonheur…. et un jour… un arrivage Brico… et voilà enfin notre cuisine terminée !! Petit récapitulatif des étapes surmontées :

DEMONTER, CASSER, REMETTRE A NEUF

Lorsque nous avons emménagé, la cuisine ressemblait à ça  :
cuisine1Il y a pire, et les meubles Ik** sont assez sympas. Ce qui nous gênait, c’était cette grande ouverture sur le séjour. Au départ nous voulions juste l’arranger à notre goût et ajouter un retour. Mais les meubles étaient abimés par endroit, et la série arrêtée, et puis pour aussi avoir enfin « notre » cuisine, nous avons décidé de la refaire totalement, maintenant partir dans de telles aventures ne nous fait plus peur ! Pour ne pas non plus tout jeter, certains meubles sont réutilisés dans le cellier.

En pratique ce n’est pas si facile, car les meubles ont été correctement fixés entre eux et au mur. Il faut donc se contorsionner pour retrouver toutes les vis à défaire, et user de la scie sauteuse puisque nous gardons temporairement le plan de travail au niveau de l’évier et de la plaque de cuisson pour ne pas être trop embêtés pendant la rénovation. Les carreaux de faïence ont été enlevé un à un :
cuisine2La colle au mur a été grattée avec ce petit ustensile très pratique, cuisine4puis au tampon à récurer et à l’éponge. Meuble haut et hotte démontés, les murs ont été d’abord lessivés (et ont changé de couleur !).
cuisine5Une première couche d’enduit pour boucher les trous qu’il faudra ensuite poncer avant de repasser une couche pour lisser et combler les trous restants. Une dernier ponçage léger, une couche de peinture blanc pour remettre à neuf.

dscf8557

CLOISONNER

Voici le plan de notre future cuisine et le fameux triangle d’activité (froid-cuisson-lavage)  :
cuisine9

Par souci d’économie, il était prévu un meuble de 120 cm sous la plaque de cuisson au gaz, sauf que sans séparation au milieu, difficile de monter ensuite les tiroirs, heureusement il nous restait des chutes pour le bricoler.

Les cloisons sont montées de chaque côté sur 60 cm, de façon à « cacher » d’un côté le réfrigérateur, et de l’autre le plan de travail, et aussi d’y intégrer de nouvelles prises (on n’en a jamais de trop !), côté cuisine et côté séjour.

Le bar est monté de la même manière par un système de rails et montants, la stabilité est moins bonne qu’avec des briques de plâtre (et il n’est pas tout à fait droit), mais nous voulions y intégrer aussi des prises électriques et réseau. Pour compenser, les lambourdes sont fixées en plus des montants, et viendront solidifier le tout. La largeur a été calculée pour y insérer deux meubles de cuisine. Les murs et bars sont isolés avec de la laine de roche puisque qu’il nous en reste des précédents travaux, autant l’utiliser !

cuisine6

cuisine7

 

CARRELER

En théorie, il suffit de bien aligner les carreaux, les coller, faire les joints, et voilà !

En pratique c’est ça :

cuisine9

Appliquer une sous-couche sur le carrelage, contrôler les niveaux et coller sur du carrelage bombé au milieu, se rendre compte à la fin que pour faire des joints plus fins il fallait mettre les croisillons dans l’autre sens… se salir encore et encore les pattes.. enfin bref !

ECLAIRER

Un caisson est monté côté fenêtre afin de réaliser un éclairage par spots leds, la solution la plus pratique et esthétique pour ce côté, pour ne pas gêner l’ouverture de la fenêtre et éclairer l’ensemble du plan de travail.
cuisine8

cuisine10

dscf8564

Nous voulions ajouter une lumière au-dessus du bar, mais plutôt que de rajouter encore un va-et-vient, et ne plus savoir quelle lumière allumer et ne pas en avoir 36 000, celle du centre de la cuisine a été juste déplacée au dessus du bar, ce qui en fera tout de même trois réparties sur chaque plan de travail (suspension du bar, caisson leds, et hotte).

 

 MONTER LA CUISINE ET LE BAR & DECORER

Voilà la partie qui est presque la plus plaisante, surtout parce qu’on se dit qu’on voit le bout du chemin ! Monter des caissons et des tiroirs, ce n’est pas difficile mais tout de même long, tout comme l’installation de l’électroménager. Pour le plan de travail et la crédence, il faut surtout ne pas se tromper dans les découpes. Et puis il y a les finitions, dans les angles, sur le côté des caissons, etc.

dscf8579

dscf8595

Le bar s’est fait attendre longuement, faute de trouver notre bonheur dans nos prix, et voici enfin notre cuisine finie :

cuisine11

cuisine14

cuisine12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.