Pergola

Qui dit printemps, dit plantations, dit aussi rosier et cette fois grimpant !

Au départ, la recherche d’une pergola solide, car chez nous entre le vent d’ouest et celui d’autan, sans compter les fortes chaleurs, le poids du rosier (une fois grand) et les effets du temps, il faut bien ça… Le problème avec celles des magasins de bricolage c’est surtout la qualité aléatoire, voire absente. Pourquoi ne pas la construire nous même ? Voilà l’idée lancée, d’autant plus qu’une pergola plantée au milieu du jardin ne nous tentait pas trop, alors pourquoi ne pas créer une structure appuyée sur la maison ? Il faut juste bien réfléchir au montage ! Et puis comme à chaque fois il y a le « ah, je n’avais pas pensé à ça », c’est-à-dire la pergola trop large pour permettre au volet de s’ouvrir… La solution trouvée cette fois aura été de décaler la pergola, ce qui peut aussi lui donner un côté sympa.

Donc au départ deux poteaux et un treillis (acheté tout fait) fixé entre, des fondations en béton pour assurer la bonne stabilité de l’ensemble. Une fois cela fait, nous avons pu planter le rosier qui patientait déjà depuis trop longtemps dans son petit pot en plastique.

pergola1

Sur la maison il a fallu percer et faire de nouveau des fixations chimiques. Pour le jeu de construction, les lambourdes reposent sur les poteaux prédécoupés d’un côté, et sur une autre lambourde de l’autre. Ensuite pour la finition des traverses prédécoupées également viennent s’insérer sur les lambourdes. Le tout fixé par vis, un peu de produit de traitement du bois sur les parties découpées, et voilà !
pergola3

pergola2

2 réflexions sur “Pergola”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.